Conseils assurance auto : les sièges auto pour enfants

Communication Actualités Conseils assurance auto : les sièges auto pour enfants

Il est obligatoire que les enfants soient assis dans un siège auto lors de tout trajet en voiture jusqu’à l’âge de 10 ans. Ou jusqu’à la taille de 1,35 m. En tant que parent, le choix du siège auto est donc crucial. En effet, il doit à la fois respecter les normes et convenir à votre enfant pour assurer son confort. Nous vous donnons toutes les clés pour trouver le siège idéal et savoir ce que couvre votre assurance auto en cas de vol ou d’accident.

Comment choisir le bon modèle de siège auto ?

Le choix du modèle de siège auto dépend tout d’abord du poids de votre enfant. Il existe au total cinq catégories de sièges, qui varient en fonction du poids qu’ils supportent. Elles peuvent regrouper plusieurs types de sièges auto. Ces catégories sont :

  • Les catégories 0 et 0+, qui concernent respectivement les enfants jusqu’à 10 et 13 kg. Les sièges peuvent se trouver sous forme de nacelle équipée d’un filet anti-éjection ou de siège dos à la route 
  • La catégorie 1, pour les enfants pesant de 9 à 18 kg. Le siège peut exister sous forme de siège réceptacle fixé par les ceintures arrière du véhicule ou en modèle harnais 
  • Les catégories 2 et 3, respectivement pour les enfants de 15 à 25 kg et 22 à 36 kg. Les sièges sont sous forme de rehausseur attaché avec la ceinture adulte passée sous les accoudoirs.

Les normes européennes

De plus, les sièges auto doivent posséder une norme européenne. Ainsi on peut les homologuer pour assurer la sécurité de votre enfant. À ce jour, il existe deux normes européennes pour les sièges enfants :

  • La norme ECE R44/04 (auparavant appelée R44/03 jusqu’au 23 juin 2009) 
  • La norme ECE R129, ou i-Size, entrée en application en juillet 2013 afin de remplacer progressivement la norme R44-04. Elle se base sur le système de fixation Isofix. Ce dispositif, qui permet de solidariser le siège auto à la structure de la voiture, est obligatoire pour les modèles de véhicules construits depuis février 2006

Veillez donc à ce que le siège auto que vous choisirez ait l’une de ces deux normes. Vous serez certain qu’il corresponde aux recommandations de l’Union européenne. Une étiquette orange apposée sur le siège auto vous permettra de le vérifier rapidement.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

De nombreuses enquêtes ont démontré que les enfants en voiture étaient souvent mal attachés. D’une manière générale, nous vous recommandons de veiller à ne pas tordre la ceinture ou le harnais. Cela crée un effet « ficelle » qui va concentrer les forces exercées par le choc. Cela risque d’aggraver les blessures en cas d’accident plutôt que de protéger l’enfant attaché. De même, la position « dos à la route » est obligatoire pour les enfants jusqu’à 9 kg. Il est aussi recommandé de la conserver le plus longtemps possible pour limiter les risques. Attention cependant, au bout de quelques mois les sièges deviennent la plupart du temps trop petits pour supporter un enfant dans cette position. Et ce parce qu’aucun espace n’est prévu pour ses jambes. Enfin, évitez de vous servir d’un coussin comme d’un rehausseur, car celui-ci risque de favoriser le sous-marinage. Il s’agit du phénomène faisant glisser les occupants sous la ceinture ventrale en cas de choc.

Mon assurance auto me couvre-t-elle en cas de vol ou d’accident ?

Tout dépend du type de contrat auquel vous avez souscrit. Pour le vol, si votre assurance couvre le vol de votre voiture, elle ne vous protège peut-être pas contre le vol d’accessoires qui se trouvent à l’intérieur du véhicule comme le siège auto. Pour cela, il vous faudra souscrire un contrat d’assurance contre le vol à la roulotte. Le terme désigne le vol du contenu d’une voiture. L’autoradio ou le siège enfant par exemple. N’oubliez pas de porter plainte auprès de la police au plus tard deux jours après le vol. Sinon votre assureur peut refuser de vous indemniser dans le cadre de votre contrat d’assurance auto.

Zoom sur l’assurance auto conducteurs avec bonus NetVox

En souscrivant à l’assurance auto conducteurs avec bonus NetVox vous avez le choix entre 4 niveaux de formules. Ainsi, vous choisissez le niveau qui propose les garanties qui vous correspondent. Et vous ne payez pas pour des garanties qui vous sont inutiles.  

Vous avez la possibilité de protéger le contenu de votre véhicule en option, peu importe la formule d’assurance auto conducteurs avec bonus que vous choisissez. NetVox vous propose plusieurs plafonds de remboursement en cas de vol de contenu de votre véhicule. Ainsi, vous pouvez être remboursé jusqu’à 1500€ sur la formule Tout risque. Ainsi, avec cette garantie, NetVox prend en charge les frais de remplacement de votre ou vos sièges auto s’ils sont volés.

Faut-il changer le siège auto pour enfant en cas d’accident ?

Sachez que vous devez impérativement remplacer tout siège-auto accidenté à plus de 10 km/h. En effet, l’accident l’a peut-être endommagé de manière non apparente. Selon votre contrat, votre assurance peut prendre en charge le remplacement du siège auto ou vous l’indemniser en cas d’accident à 10 km/h ou plus. Dans ce cas, vous devrez présenter la facture de l’achat du siège auto à votre assureur, car elle servira à calculer le montant du remboursement.

 

Faites attention lors de l’achat d’un siège auto à ce que celui-ci soit conforme aux normes européennes et au poids de votre enfant, car il en va non seulement du confort, mais aussi de la sécurité de l’enfant. Observez également votre contrat d’assurance pour vérifier qu’il vous couvre en cas de vol ou d’accident.

Découvrez l'assurance Auto conducteurs avec bonus NetVox

Choisir l’Assurance Auto conducteurs avec bonus NetVox c’est accéder à une protection personnalisable avec des garanties essentielles que vous complétez avec des garanties optionnelles pour répondre à toutes vos attentes.