Dossier moto : assurance moto, permis, sécurité et équipement

Communication Actualités Dossier moto : assurance moto, permis, sécurité et équipement

Vous êtes pilote, pilote débutant ou encore pilote en devenir et vous avez besoin de réponses à vos questions concernant la moto ? NetVox vous propose de passer en revue tout ce qu’il faut savoir pour rouler serein. Des astuces pour le choix de votre équipement, des conseils pour bien choisir votre assurance moto ou encore bien préparer un long trajet … Vous saurez tout ce qu’il faut savoir de A à Z !

Débuter sereinement à moto

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du permis moto mais, avant de sauter le pas, vous souhaitez en connaitre davantage sur les formalités pour pouvoir débuter sereinement ?

NetVox vous dit tout sur le permis de conduire, de l’examen au budget !

Passer son permis moto

L’examen du permis

Pour commencer, le permis moto a été réformé en 2013 puis modifié en 2016. Ces changements ont rendu le permis moto progressif pour tous ceux qui souhaitent le passer.

Les nouvelles normes du permis moto sont les suivantes :

  • Avoir 18 ans le jour de l’examen, en pouvant commencer la formation avant.
  • Après la réussite de l’examen, vous obtenez le permis A2, qui dure 2 ans et limite la puissance de la moto que vous pouvez piloter à 35Kw/47,5ch.
  • Après les 2 ans de permis A2, il vous est possible de passer une formation de 7h au sein d’une moto-école afin d’obtenir le permis A.
  • Depuis 2016, le permis A autorise l’accès à toutes les motos sans limitation de puissance.

Schéma explicatif des différentes étapes du permis moto

Il faut savoir que depuis sa réforme, le permis moto exige des candidats à l’examen un certain niveau d’équipement. Dorénavant, un blouson, les gants (homologués CE) et les bottes sont obligatoires en plus du casque (homologué CE). Les petites chutes se font le plus souvent au début de l’apprentissage : un bon équipeement est donc essentiel pour ne pas se blesser.

Les examinateurs vérifient systématiquement l’équipement du candidat lors de l’examen. Il est donc impératif de se présenter correctement équipé sous peine qu’on vous refoule le jour-J.

Un conseil : n’allez pas à l’examen avec un équipement neuf et non rôdé ; vous ne serez pas à l’aise et cela risquerait de se ressentir dans votre conduite.

Bien choisir sa moto-école

Le choix de sa moto-école est une étape très importante dans le processus d’obtention du permis moto. Il est primordial de bien choisir, tout d’abord pour votre sécurité, mais aussi pour vous assurer un suivi pédagogique, de qualité, et efficace. La réussite de votre examen dépend de votre assiduité lors des leçons mais aussi des compétences de votre moto-école à vous enseigner le maniement d’une moto.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre moto-école :

  1. Avant de faire votre choix, n’hésitez pas à vous renseigner sur la réputation des moto-écoles près de chez vous et à prendre rendez-vous sur place pour un premier contact. Pensez à regarder l’état des motos (des motos bien entretenues sont le plus souvent une preuve de professionnalisme) et surtout rencontrez si possible le moniteur. Un moniteur qui vous inspirera davantage confiance et sympathie, vous permettra de rester motivé sur toute la durée d’apprentissage !
  2. Sur un plan pratique, renseignez-vous sur la localisation des plateaux d’entrainement et s’ils sont partagés avec d’autres moto-écoles. Il ne faut pas qu’ils soient trop éloignés de votre moto-école : plus le plateau est loin, plus vous passez de temps sur la route et moins vous vous entrainez sur place.
  3. Sur le plan financier, préférez les aspects pratiques aux tarifs des forfaits trop alléchants. Avant de prendre votre décision, comparez plusieurs moto-écoles, les prix des heures supplémentaires, les frais annexes, le tarif d’une présentation à l’examen en cas d’échec, …. de nombreuses moto-écoles affichent en effet des tarifs très attractifs avec un package très limité et bien souvent insuffisant pour réussir l’examen du permis moto. Dans la pratique, il est courant que vous ayez à rajouter des heures de conduite pour maîtriser la conduite le jour J.

Combien ça coûte de passer le permis moto ?

Le prix du passage de permis moto est variable. Il faut avoir effectué au minimum 20h de leçon pour pouvoir prétendre se présenter à l’examen. Si vous avez déjà une approche de la conduite de 2-roues (conduite de scooter par exemple), comptez plus ou moins 800€ pour 20h de leçon. Dans le cas où vous seriez débutant, comptez entre 25 et 30h soit environ 1500€.

Il faut aussi prendre en compte le coup du passage du code. Le passage en lui-même coûte entre 25 et 30 euros selon le centre d’examen. Si vous avez obtenu votre code de la route après 2019, sachez qu’il est valable 5 ans.

Enfin, il faut noter qu’au terme des 2 ans de permis A2, vous aurez une formation pour obtenir le permis A, qui coûte en moyenne 200€.

En plus des dépenses liées au permis lui-même, il faut prévoir un budget pour les équipements obligatoires au passage de ce dernier, soit de 400 à 500 euros pour un équipement neuf.

S’équiper

Il est très important de ne pas négliger votre équipement. Même les motards les plus expérimentés ne sont pas à l’abri d’une chute.

Comme vu précédemment, depuis sa réforme en 2013, le permis moto impose aux candidats d’avoir un équipement correct, c’est-à-dire de porter un blouson, des gants et des bottes en plus du casque.

Cependant, en ce qui concerne la loi, les équipements obligatoires ne sont pas les mêmes : seuls les gants et le casque sont obligatoires et doivent être homologués CE. Nous vous conseillons pourtant vivement de rouler les bras et les jambes couvertes et il est interdit, comme pour la voiture, de rouler en sandales non attachées au pied.

Selon le code de la route 

  • Les équipements obligatoires :
    • Le casque homologué CE (norme de sécurité Européenne)
    • Les gants homologués CE
    • Des chaussures fermées
  • Les équipements fortement conseillés :
    • Le blouson renforcé, à défaut les bras couverts
    • Le pantalon renforcé, à défaut les jambes couvertes
    • Des chaussures renforcées à défaut des chaussures fermées montantes
  • Et les équipements complémentaires :
    • Le gilet airbag : le motard relie son gilet à la moto par un câble et lors d’une chute, la tension exercée sur le câble, du fait de l’éjection du motard de la moto, va déclencher le gonflage du coussin de sécurité. Le motard est donc à l’abri de tout impact.

Les équipements électriques

Lorsque l’on parle d’équipements, il ne faut pas oublier les équipements électroniques de navigation et de communication à moto, tel que les GPS ou encore les intercoms.

Pour rappel, depuis le 1er juillet 2015 tous les appareils émettant du son porté à l’oreille sont interdits, à l’exception des technologies et dispositifs intégrés aux casques de moto.

Seuls les kits mains libres et intercoms pilotables vocalement et intégrés aux casques sont acceptés. Ces appareils permettent notamment :

  • De répondre aux appels reçus sur le smartphone,
  • D’écouter de la musique,
  • De recevoir les consignes du GPS,
  • Une fonctionnalité supplémentaire des intercoms est de pouvoir communiquer avec le passager de la moto (équipé d’un intercom) mais également avec des coéquipiers de balade par le biais d’un système Bluetooth.

Choisir sa moto

Les catégories de moto sont nombreuses : trail, routière, roadster, sportive … Chaque motard a sa préférence. Comment faire le bon choix selon ses envies et ses aptitudes?

Tout d’abord si vous êtes jeune permis moto, nous ne pourrez pas choisir n’importe quel modèle de moto, ce dernier ne pouvant pas excéder 47,5 chevaux.

Il faut aussi considérer un autre critère : plus votre moto sera puissante et grosse, plus votre assurance moto sera chère. Renseignez-vous sur le prix de l’assurance moto par mois selon le modèle de moto que vous souhaitez et vérifiez que cela rentre dans votre budget avant d’acheter.

Posez-vous également la question suivante : souhaitez-vous acheter neuf ou d’occasion ? Car là encore cela aura un impact sur votre budget et sur votre assurance moto. A noter que si vous vous envisagez de passer le permis A dès que vous en aurez la possibilité, il est probable que vous souhaitiez changer de moto. Il est donc peut-être plus judicieux d’opter pour une première moto d’occasion avant de passer à la taille supérieure !

Pour être sûr de bien choisir votre moto découvrez notre dossier dédié aux types de moto.

Entretenir sa moto

Comme le cavalier doit prendre soin de sa monture, le motard doit prendre soin de sa cylindrée pour assurer sa sécurité mais aussi sa longévité.

De plus, entretenir régulièrement votre moto vous permettra de mieux la connaitre et détecter tous les éventuels problèmes avant qu’ils n’en deviennent. Être attentif aux fuites de liquides, aux vis manquantes vous évitera des dépenses inutiles en plus de vous permettre de garder une moto en bon état plus longtemps. Et bien sûr, il ne faut pas en oublier le béaba : faire des vérifications régulières des niveaux (huile moteur, liquide de frein), plaquettes et disques de frein mais aussi l’état des pneus (usure et pression).

Focus : la moto au féminin

Ces dernières années le nombre de motardes a triplé. Elles représentent plus de 16% des pilotes de moto ou scooter de plus de 125cc. Voici quelques astuces pour les motardes !

Tout d’abord, les femmes souhaitant passer leur permis moto peuvent être confrontées à un problème de taille. En effet, il n’est pas rare que les moto-écoles n’ai que des « grands modèles » de moto adaptées pour les personnes de plus d’1m70. Et qui dit « grand modèle » dit « poids lourd ». Si vous êtes une femme, avant de vous inscrire à la moto-école, assurez-vous qu’elle dispose de motos adaptées à votre gabarit.

Le petit + : les motardes paient moins cher l’assurance moto que les hommes ! Mais pourquoi ?

  • Elles conduisent des plus petites cylindrées que les hommes
  • Elles sont plus respectueuses du Code de la Route
  • Et elles commencent la moto plus tard : l’âge moyen de la motarde débutante est de 33 ans contre 23 ans pour les hommes, et sont donc plus matures lors de leur apprentissage.
  • De fait, elles ont 4 fois moins d’accidents de moto que les hommes.

Choisir une assurance moto, adaptée à ses besoins

Bien choisir son assurance moto quand on débute

Avant d’acheter votre moto, renseignez-vous sur les tarifs de votre assureur et n’hésitez pas à comparer avec les autres assurances. Le tarif et les conditions de votre assurance doit également jouer dans le choix de votre moto. Sachez que d’une moto à l’autre, les tarifs peuvent varier du simple au double.

Les critères à prendre en compte dans le choix de votre assurance

  • Votre type de cylindrée: selon le modèle, la catégorie, la puissance la gamme de prix peut très largement varier, comme déjà précisé, du simple au double !
  • Le lieu de parking de votre cylindrée : si votre cylindrée dort dans un garage individuel fermé, cela vous reviendra moins cher que si elle dort dehors ; cela est relatif au risque.
  • Votre profil de pilote: comme pour les jeunes conducteurs automobile, les tarifs ne seront pas les mêmes si vous êtes un pilote chevronné ou si vous êtes jeune permis moto.
  • Votre bonus/malus : plus votre coefficient de bonus est bas plus votre cotisation sera basse et inversement, plus votre malus sera élevé, plus votre cotisation sera élevée.
  • Puis, votre besoin en garantie : il est indispensable que vous établissiez une liste de vos besoins en termes de couverture. Les formules au tiers peuvent être attractives par le faible montant de leur cotisation, cependant attention, car en cas d’accident si vous êtes responsable, cette formule ne prend en charge que les dommages de la tierce personne identifiée. Par ailleurs, en cas de délit de fuite, il vous sera compliqué d’obtenir réparation. Veillez donc à bien listervos besoins.
  • Le montant des franchises de votre assurance: plus les franchises seront basses, plus le montant de la cotisation aura tendance à augmenter ne serait-ce que très légèrement.

Notre conseil

Si vous êtes jeune permis moto et que vous souhaitez acheter votre première moto, nous vous conseillons d’aller voir en premier votre courtier et voir avec lui quel type de cylindrée vous pouvez vous permettre pour que votre cotisation reste dans votre budget. Par exemple, les sportives sont en général plus chères à assurer qu’une roadster, même si la roadster est plus grosse en CC.

Alors attention, soyez vigilant et évitez les mauvaises surprises.

Les garanties indispensables

Rouler assuré oui, mais pas n’importe comment. Alors qu’elles sont les garanties indispensables pour être bien protégé en toutes circonstances ?

La garantie responsabilité civile (obligatoire)

La responsabilité civile, ou RC, est la seule garantie d’assurance moto Elle protège le pilote contre les éventuels dommages causés aux tiers. Cette garantie est indispensable en cas d’accident où vous êtes responsable.

La garantie défense pénale et recours suite à accident

La garantie défense et recours est une garantie dite « d’assistance » juridique. Elle peut être déclenchée lorsqu’après un sinistre, les conditions d’application de la responsabilité civile ne sont pas clairement définies ou sont source de litige entre les parties prenantes.

La garantie protection corporelle

En tant que motard, vous êtes plus exposé au risque d’avoir un accident grave. En effet, aucune carrosserie ne vous protège et, en cas d’accident, vous êtes directement exposé au danger. Il est d’autant plus nécessaire de bien vous protéger contre les dommages corporels que vous pourriez subir en cas d’accident responsable ou sans tiers identifié. Ainsi, une garantie protection du pilote, ou garantie corporelle du pilote, vous permettra d’être indemnisé (frais médicaux, indemnité suite à invalidité, capital en cas de décès) et en cas d’accidents corporels, même ceux survenus en solitaire (collision avec un arbre, un animal, …).

La garantie vol

Et oui ! D’après les derniers chiffres[1], près de 100 000 deux-roues sont dérobés en France chaque année. Effectivement plus facile à enfourcher et à déplacer qu’une voiture, les deux-roues font chaque année malheureusement souvent le bonheur des voleurs ! Il est donc nécessaire d’être bien assuré, afin de bien être remboursé du deux-roues volé selon les conditions établies dans le contrat d’assurance lors de la souscription (présence d’un antivol homologué, bloc-disque, attacher le véhicule à un élément fixe, …). Dans le cas contraire, en cas de vol, aucune solution d’indemnisation ne s’offre à vous.

La garantie assistance

Elle est incluse dans toutes les formules d’assurance NetVox, cette garantie assistance vous assure d’être pris en charge en cas de panne, de perte de vos clés, du vol de votre casque, ou en cas d’incapacité de prendre le guidon.

L’option hivernage

Vous êtes pilote mais pas toute l’année ? Vous faites peut-être partie des nombreux pilotes qui n’utilisent pas leur cylindrée pendant les mois d’automne et d’hiver. Les conditions météorologiques étant un facteur aggravant d’accident, vous préférez laisser votre cylindrée au chaud dans votre garage ?  Il vous faut l’option hivernage !

Mais qu’est-ce que la garantie ou option hivernage ? L’option hivernage vous permet de garder seulement les garanties essentielles à la sécurité de votre deux-roues sur cette période et donc d’alléger le montant de vos cotisations d’assurance sur cette période. Car moins de sorties, moins de risques !

Seules les garanties essentielles sont maintenues telles que la garantie responsabilité civile et la garantie vol hors circulation.

Chez NetVox, vous avez la possibilité de suspendre vos garanties selon vos besoins sur une période d’une durée de votre choix : 3, 4, 5 ou 6 mois.

La couverture des équipements

Il est important de prendre soin de soi et de sa moto, mais il est également important de bien protéger son équipement. Casque, blousons, gants, chaussures, gilet airbag… un nombre important d’équipements nécessaires et indispensables à la sécurité des pilotes. Afin de protéger tous ces accessoires contre les dommages d’un sinistre, il est possible de souscrire à une garantie protection des équipements et accessoires, directement intégrée à votre assurance moto.

Que couvre la garantie équipements et accessoires moto ?

Il faut savoir que cette garantie est optionnelle et qu’elle n’est pas, de fait, systématiquement incluse dans votre assurance moto. Chez NetVox, vous pouvez souscrire à cette option sur l’ensemble de nos formules, du tiers au tout risque. La garantie équipements va prendre en charge les équipements du motard et  les accessoires, ajoutés sur la moto.

Les équipements couverts contre le vol et la détérioration par la garantie équipements sont ceux qui composent la tenue du pilote lui-même, à savoir :

Le casque, jusqu’à 5 ans après la date d’achat.

  • Les gants
  • Les bottes
  • Le blouson
  • Le pantalon
  • Et parfois même le gilet airbag (non systématique : à vérifier lors de la souscription).

Pour pouvoir être pris en charge, il est nécessaire que ces équipements soient homologués (norme

Européenne CE ou norme française NF). Sans cela, vous ne pourrez être indemnisé en cas de sinistre.

Pour ce qui est de la garantie des accessoires, cette garantie permet de prendre en charge les accessoires directement fixés sur la moto, tel que les tampons de protection, les protections latérales, … si ils sont tous installés par un professionnel, facture à l’appui.

Comment être indemnisé ?

En cas de détérioration, l’assureur mandate un expert afin d’évaluer le montant des dégâts subis par l’équipement.

En cas de vol, vous devez faire parvenir à votre assureur l’attestation de vol.

Le prix d’un équipement n’est pas négligeable : pensez-donc à bien assurer le vôtre !

A retenir : 3 conseils pour bien être bien couvert

N°1 Ne pas faire l’impasse sur les garanties indispensables

Assurez-vous de bien évaluer vos besoins en assurance moto. Veillez à bien choisir votre deux roues en fonction de votre budget et ainsi vous assurer de ne pas avoir à renoncer à certaines garanties indispensables.

N°2 Bien choisir son équipement, c’est bien s’assurer

Pour pouvoir circuler en toute légalité et être bien protégé, un EPI (Equipement de Protection Individuelle) est obligatoire. Il est d’ailleurs impératif d’acheter un casque et de gants homologués pour le passage du permis, ne négligez pas cette étape. Un bon équipement est indispensable à de bonnes conditions de sécurité. Soyez attentif lors du choix de vos équipements :

  • Le casque  (obligatoire) : son confort, son poids.
  • Vos gants (obligatoires) : soyez vigilant à la résistance, cela peut sauver vos mains en cas de chute.
  • Votre blouson : Idem dans le choix d’un blouson, il doit vous aller parfaitement, ni trop petit ni trop grand. S’il est trop grand, cela biaise son pouvoir de protection.
  • Les bottes : confort, chevilles couvertes, bout de la chaussure renforcé.

Et bien sûr, pour pouvoir être pris en charge dans le cadre d’une garantie équipements, tous doivent être homologués.

N°3 Bien choisir son antivol !

Enfin, gardez à l’esprit qu’en France, un vol de deux-roues à lieu toutes les 8 minutes. Les conditions d’indemnisation en cas de vol vont donc dépendre d’un certain nombre de conditions, comme le choix d’un antivol bien spécifique. Vérifiez l’antivol nécessaire à votre indemnisation dans votre contrat.

Se lancer dans l’aventure du deux-roues c’est apprendre à conduire différemment. Même si cela procure des véritables sensations de liberté, une fois sur la route, être motard fait de vous un usager vulnérable. Devenir pilote de deux-roues implique de faire preuve d’une grande prudence et d’observation pendant vos trajets.

Voici les mots d’ordre à retenir :

  • S’équiper : obligatoire pour le permis mais surtout pour toute votre vie de pilote, un bon équipement peu vous sauver la vie, ne négligez pas cette étape, et faites-vous conseiller si besoin.
  • S’assurer : protégez-vous vous et votre cylindrée de tous les dommages éventuels et surtout évaluez correctement vos besoins pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de sinistres.
  • Rouler : soyez prudent, observez et anticipez.

N’oubliez pas qu’être motard c’est plus que piloter une moto, c’est faire partie d’une véritable communauté, c’est un état d’esprit ! N’hésitez pas à saluer vos confrères lorsque vous les croisez, à échanger vos expériences, à épauler les débutants. Et surtout, prenez du plaisir en chevauchant votre cylindrée lors de longue balade !

[1] Chiffres relevés par la Mutuelle des Motards en 2019

Découvrez l'offre assurance moto

Roulez bien protégé avec NetVox en accédant à des garanties essentielles que vous complétez, en fonction de vos besoins et de votre budget, avec de nombreuses options pour personnaliser votre protection, comme la garantie des équipements ou encore l’option hivernage pour réduire vos cotisations durant les mois d’hiver.